• CarolineMallardSF

Pourquoi bébé pleure-t-il ?

Les pleurs expriment le plus souvent des besoins basiques qu’il faut essayer d’identifier et satisfaire.


J'ai faim !

La faim est la principale raison des pleurs qui s’accentuent très vite et deviennent alors des cris de rage que seuls, le sein ou le biberon, arrivent à calmer. Proposez du lait à votre bébé en respectant les conseils d’alimentation indiqués dans le carnet de santé.

Si votre enfant pleure tout de suite après son repas, c’est peut-être qu’il a encore faim ou besoin de téter.

Chez certains nouveau-nés, le besoin de succion est très fort. Le fait de sucer le sein lors de l’allaitement, un doigt propre ou une tétine suffira parfois à l’apaiser.

J'ai besoin de faire un rôt

Faites-lui faire son rôt après la tétée en le plaçant sur votre épaule.

Ma couche est sale

Changez la couche et assurez-vous aussi que les languettes autocollantes ne sont pas trop serrées, que votre enfant est à l’aise dans ses vêtements ou qu’il n’est pas irrité par une étiquette.

Veillez à ce que la peau déjà sensible du bébé ne soit pas irritée.

J’ai sommeil

Les nourrissons ne s’endorment pas toujours n’importe où et à n’importe quel moment même s’ils sont très fatigués et surtout quand ils ont reçu beaucoup de stimulations dans la journée.

Les pleurs de sommeil se traduisent par des bruits mêlés de grognements, de pleurs parfois spasmodiques accompagnés d’agitation, de mouvements de tête…

Couchez votre bébé sur le dos dans son propre lit, dans une turbulette à sa taille. La pièce doit être chauffée à 19°C. N’utilisez pas d’oreiller, de couverture ou de couette.

J’ai trop chaud ou trop froid

Faites attention à ne pas trop couvrir votre bébé, il pourrait avoir trop chaud.

Souvent votre enfant se sentira à l’aise avec une couche de vêtement de plus que vous.

J’ai besoin d’attention, de réconfort et d’un câlin !

Certains bébés ont un grand besoin de câlins, de contacts physiques et d’être rassurés pour se sentir bien. Votre enfant a peut-être simplement envie que vous le preniez dans les bras pour être réconforté ou que vous lui portiez une attention particulière.

Je ne me sens pas bien

Prenez sa température. Observez les changements dans le comportement de votre bébé. Si quelque chose ne va pas, il ne pleurera pas comme d’habitude. Ses pleurs pourront changer d’intensité ou de rythme : plus faibles, plus pressants, continus, aigus. Et si votre bébé pleure beaucoup habituellement et que soudain il devient très, très calme, c’est aussi un signe à ne pas négliger. Relisez les conseils indiqués dans le carnet de santé de votre enfant et contactez votre médecin en cas d’inquiétude.

J’ai des coliques

Les coliques sont des problèmes digestifs qui peuvent provoquer des pleurs inconsolables plusieurs heures par jour et plusieurs jours par semaine particulièrement autour du 2ème mois.

Si votre bébé serre fort les poings, remonte les genoux contre son ventre et se cambre, il se peut qu’il ait des coliques.

Il n’existe pas de traitement magique contre les coliques qui souvent cessent après l’âge de trois mois et n’altèrent pas le développement de l’enfant. Les coliques de bébé peuvent provoquer des tensions au sein de toute la famille. C’est important de pouvoir en parler avec votre entourage et demander de l’aide.

Quelques astuces pour calmer bébé

· Prenez votre bébé contre vous, regardez-le dans les yeux, souriez-lui et parlez-lui doucement. Racontez lui ce que vous faîtes, ce qui se passe autour de lui, décrivez-lui sa chambre ou ses jouets.

· Distrayez votre bébé en lui proposant un jouet, un hochet qui fait du bruit par exemple.

· Bercez, marchez, dansez avec votre bébé. Utilisez un porte-bébé pour le garder contre vous.

· Chantez-lui une berceuse, ou des « hum » plus efficaces avec une voix grave comme celle de Papa

· Faites-lui écouter de la musique ou d’autres sons, même celui de l’aspirateur !

· Donnez à votre bébé un bain tiède (37°C). Un technique très relaxante, mais ne laissez jamais votre bébé sans surveillance.

· Massez votre bébé. Un massage doux du dos, des bras et des jambes peut lui apporter une sensation de confort. Demandez conseil à une puéricultrice.

· Sortez pour respirer et changer d’univers. Allez faire une promenade avec la poussette/landau ou un tour en voiture, les vibrations favorisent l’endormissement. Veillez à ce que votre bébé soit bien installé dans un siège auto adapté à son âge.

· Restez zen ! il le sentira et votre calme contribuera à le calmer lui aussi.

· Même une fois nourri, bien installé, réconforté, votre bébé peut continuer à pleurer provoquant chez vous une certaine inquiétude. Ces pleurs peuvent correspondre à l’expression d’un mal-être.

· De manière générale, n’hésitez pas à consulter votre médecin ou pédiatre si les pleurs ne sont pas comme d’habitude et restent inconsolables ou que votre inquiétude persiste.











· Mais un bébé peut pleurer deux heures par jour sans raison précise.

· Si vous sentez l’impatience, l’exaspération et la colère monter, si vous ne supportez plus les pleurs, prenez alors les mesures qui s’imposent pour ne pas commettre un acte regrettable qui pourrait mettre la vie de votre enfant en danger.

· Couchez l’enfant sur le dos dans son lit et quittez la pièce.

· N’oubliez pas que secouer peut tuer et handicaper à vie et qu’il suffit d’un seul secouement pour créer des lésions.


Source : Syndrome du bébé secoué http://syndromedubebesecoue.com/

23 vues0 commentaire